Le Midi Libre - La 24 - Zetchi refuse de céder à la "pression"

Edition du 1 Août 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Succession de Madjer
Zetchi refuse de céder à la "pression"
1 Août 2018

football (Faf), Kheireddine Zetchi, imperturbable, a affirmé qu’il refusait de céder à la"pression" pour annoncer le futur sélectionneurde l’équipe nationale, alors que le posteest vacant depuis le départ de l’ancien coachRabah Madjer le 24 juin dernier.

"Nous n’avons pasencore terminé les négociations avec le prochain sélectionneur, je nepeux pas avancer un nom pour faire plaisiraux gens. Dès queserasoit finalisé, on l’annoncera avec grand plaisir à la presse et àtout le peuple algérien. Nous n’allons pascéder à cette pression", a affirmé le patron de la Faf, dont les propos ont été repris dansune vidéo diffusée hier sur une chaîne de télévision privée. Zetchi, qui s’exprimait à l’issue de la réuniondu bureau fédéral tenue lundi au Centre technique national de Sidi Moussa, avait pourtantannoncé que le nom du successeur deMadjer serait connu d’ici la fin de juillet ouau plus tard en début d’août.Le ministre de la Jeunesse et des Sports,Mohamed Hattab, a indiqué lundi qu’il étaittemps de désigner un nouveau sélectionneur,à quelques semaines de la prochaine sortieofficielle des Verts."Le temps est venu pour désigner un nouveausélectionneur. Nous avons de grands joueursqui ont besoin d’un coach de renom", a indiquéle premier responsable du départementministériel, dont les propos ont été reprispar la même source.

Le suspense reste entier

Même s’il a refusé de donner plus de détails sur le prochain coach des Verts, Zetchi alaissé entendre dans ses nouvelles déclarationsqu’il s’agissait d’un entraîneur ayantdirigé uneéquipe lors du dernier Mondial2018 disputé en Russie.Selon un membre fédéral qui a requis l’anonymat,le Portugais Carlos Queiroz, dont le contrat avec la Fédération iranienne arrive à terme ce mardi soir à minuit, est bien positionnépour diriger les Verts. Pourtant,Zetchi a affirmé le 19 juillet qu’il n’avaitjamais contacté Queiroz, à moins que les négociationsaient débuté après cette date. "Je peux assurer que ce technicien est enthousiasteà l’idée de travailler avec nous, il sait que l’EN détient un grand potentiel", a assuréle président de la Faf à propos du prochainsélectionneur.

Le nom du désormais ancien coach del’Australie le Néerlandais Bert Van Marwijk aégalement été cité dans les coulisses, avantque le concerné n’apporte un démenti sur lesite sportif Goal. Du moment que Zetchi abien verrouillé le dossier du futur coach et qu’il n’a rien laissé filtrer, le successeur deMadjeraura à préparer la prochaine sortie officielle des Verts prévue le 7, 8, ou 9 septembrecontre laGambie à Banjul, dans le cadre de la 2e journée du groupe 2 des qualificationsde la Coupe d’Afrique des nations Can-2019.D’ici là, l’équipe nationale continue d’êtreconfrontée ainsi à une stabilité criante auniveau de son encadrement technique. Pasmoins de quatre techniciens se sont succédé àla tête des Verts en l’espace de deux années seulement : il s’agit du Serbe MilovanRajevac (juin 2016 – octobre 2016), leBelge Georges Leekens (octobre 2016 – janvier2017), l’Espagnol Lucas Alcaraz (avril 2017 – octobre 2017), et Rabah Madjer(octobre 2017 – juin 2018).


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel