Le Midi Libre - evénement - Durcissement des conditions d’octroi

Edition du 16 Novembre 2020



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Visas schengen en Algérie
Durcissement des conditions d’octroi
16 Novembre 2020

Les conditions d’octroi des visas Schengen seront plus durcies. L’Union européenne a fait savoir, que la pandémie virale et le terrorisme obligent les Etats européens, à revoir leur stratégie de circulation des personnes dans leurs territoires.

L’impact d’une telle décision sera ressentie en Algérie, où les demandeurs de visas seront désormais contraints de se plier aux nouvelles règles. Si en raison de la pandémie virale qui affecte tous les pays a été un facteur déclenchant dans la suspension momentanée des visas. Il est à noter que de nouvelles dispositions vont régir leur octroi. Les demandeurs, selon VSF, (Visas services facility), doivent déposer un résultat de test PCR contre la Covid-19, en même temps que leur dossier de visa. "Le test de PCR, spécial Covid-19, doit être déposé en indiquant une mention négative dans le rapport, pour tout demandeur de visa", a indiqué récemment ce service.

De plus une assurance contre les maladies suspectes de contamination n’est pas à exclure d’ici 2022, selon les différents rapports de santé de l’union européenne, au cas où la pandémie résisterait à tout traitement. L’idée est que le futur voyageur dans l’espace Schengen doit s’assurer qu’il n’a pas contracté un virus auparavant. La fermeture des frontières en Algérie a obligé les Etats membres de l’U.E, à revoir les conditions de circulation des ressortissants étrangers à l’intérieur des territoires européens. Les Algériens à l’instar des autres citoyens étrangers doivent présenter leurs passeports munis de leurs cartes d’assurance de voyage s’ils décident de se déplacer d’un pays à un autre dans l’espace Schengen. La commissaire aux affaires intérieures de l’Union européenne, Ylva Johansson, a souligné dans un point de presse avanthier que "les Etats membres exigent unesurveillance accrue au niveau des frontières", appelant "les services de sécurité à tous les niveaux à bien vérifier les identités des passants". Pour se prémunir duterrorisme, les Etats de l’U.Eont décidé de faire évoluer le système de surveillance Frontex, qui va procéder à un contrôle systématique de toutes les données du passager quelque soit son itinéraire.

Par : F. ABDELGHANI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel