Le Midi Libre - evénement - Les assurances du ministre de l’Éducation

Edition du 3 Septembre 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Surcharge des classes
Les assurances du ministre de l’Éducation
3 Septembre 2019

Comme chaque année la rentrée scolaire suscite moult appréhensions. Les parents d’élèves se font des soucis notamment - s’agissant de l’épineux dossier de la surcharge des classes, malis aussi celui relatif au manque d’enseignants.

Il semble que les pouvoirs publics ont pris les devants cette année pour éviter tous les problèmes qui viendraient perturber la rentrée scolaire, prévue demain mercredi. C’est en tout cas ce qu’affirme le ministre de l’Éducation nationale,Abdelhakim Belabed.

En effet dans une allocation prononcée hier lundi à la conférence nationale avec les directeurs de l’Éducation tenue au siège de son département, le premier responsable de secteur a exhorté ces derniers à "plus de rigueur dans la mise en oeuvre des mesures prises par les pouvoirs publics visant l’amélioration des conditions de scolarisation et des rendements scolaires".Aussi, le ministre a insisté sur la "nécessité d’organiser des sorties sur le terrain pour veiller à l’application de toutes les mesures prises, l’organisation des rencontre avec les directeurs d’établissements sans omettre l’ouverture du dialogue avec les partenaires sociaux".

Selon le ministre le "problème récurent de la surcharge des classes ne se posera pas". A cette occasion il a fait état de la réception de 656 établissements éducatifs, dont 426 primaires, 137 collèges et 93 lycées, outre 161 autres prévus à la fin de l’année en cours. Belabed ajoutera que "le nombre des classes en préfabriqué seront également réduit", précisant que le recours à ce type d’établissement "est une mesure exceptionnelle et temporaire pour pallier le problème de la surcharge".

En outre, il indiqué que "la double vacation est en voie d’éradication", faisant remarquer que "celle-ci est une solution provisoire liée à la faible capacité de réalisation des infrastructures scolaires". Concernant l’encadrement pédagogique, le ministre se veut tout aussi rassurant écartant tout déficit en matière d’enseignants y compris dans les langues étrangères. Il a souligné que le secteur se verra renforcer par 8.040 nouveaux postes budgétaires

Par : RACIM NIDAL

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel