Le Midi Libre - evénement - Des milliers d’enseignants battent le pavé

Edition du 14 Mars 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




A l’appel de l’intersyndicale
Des milliers d’enseignants battent le pavé
14 Mars 2019

Des centaines d’enseignants sont sortis dans les rues du centre d’Alger, notammentà la place Audin et à la Grande Poste, pourexprimer leur

"rejet" des dernières décisionsdu Président Abdelaziz Bouteflika.Munis de pancartes, ces enseignants − engrève d’ailleurs aujourd’hui à l’appel dessyndicats autonomes du secteur − refusentla prolongation du mandat présidentiel. Femmes et hommes, ils ont battu le pavé pour exiger le respect de la volonté populaire. Leur manifestation s’est déroulée dans le calme sous l’oeil vigilant d’un important dispositif de sécurité. Les marches et les rassemblements des enseignants se sont également déroulées dans d’autres villes du pays, comme Constantine et

Oran, avec les mêmes mots d’ordre. A Chlef, près d’un millier d’enseignants de l’Éducation ont observé une grève à l’appel de plusieurs syndicats du secteur pour réclamer un changement de système politique. La grève a été appuyée par un rassemblement des enseignants. "Système dégage", lit-on sur les banderoles. A Mascara, des centaines d’enseignants du primaire, moyen et du secondaire ont manifesté dans les rues de la ville pour réclamer le départ du système politique actuel. "dégagez", scandaient les manifestants. Notons que cette grève aété initiée par l’Intersyndicale des enseignants qui comprend, pour rappel, six syndicats du secteur de l’Éducation nationale.

Par : RACIM NIDAL

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel