Le Midi Libre - evénement - Le SNTMA accuse la direction

Edition du 8 Novembre 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Gréve à air Algérie
Le SNTMA accuse la direction
8 Novembre 2018

Le feuilleton judiciaire entre la direction d’Air Algérie et le Syndicat national destechniciens de la maintenance des avions(SNTMA) se poursuit.

Suite à une décisionde justice déclarant "illégal" le préavisde grève déposé le 9 juillet dernier,voilà que le syndicat revient à la chargepour contester l’énoncé du tribunal de Darel-Beïda qui a, à ce titre, pris en considérationles quatre accusations de la directiondu pavillon national.Estimant qu’il s’agit d’accusations "sansfondement", le SNTMA a tenu à apporterdans un communiqué quelques clarificationspour contester la décision de justice.Parmi les points évoqués : l’organisationde l’assemblée générale extraordinaire lorsde laquelle la grève a été votée.

A ce sujet, il est mentionné, comme lereprend le communiqué, l’existence d’une"suspicion sur le travail effectué parl’huissier de justice" présent lors de cetteassemblée. De même, "le procès-verbal neprouve en aucun cas que le quorum a étéatteint ou comptabilisé d’une manièrerèglementaire". En outre, il est égalementreproché auSNTMA de n’avoir pas "mentionné lerecours à la grève dans l’ordre du jour del’assemblée générale extraordinaire".Dans sa réponse, le syndicat des techniciensd’Air Algérie assure que le but decette assemblée a été clairement annoncé."Aucun syndicat ne peut regrouper ourassemblerautres que ses adhérents", rappelle le SNTMA.

Et d’ajouter, "il a été demandéà la corporation une prise dedécision quant au devenir de ses revendications à bulletinssecrets. Et par conséquent ladéclarationd’un recours à la grève à l’ordre du jourd’une AGE aura été considérée de par la loicomme une incitation".Par ailleurs, le SNTMA a accusé la direction d’Air Algérie d’avoir recours à des "moyens déloyaux pour casser la dynamique"de lacorporation. Des moyens qui"nepourront qu’aboutir à une colère généraliséeetune anarchie totale qui sera horsdu contrôle du SNTMA", charge ce dernier.Enfin, le syndicat a annoncé avoir entamé"une procédure de cassation auprès de laCour d’Alger".

Par : R. N.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel