Le Midi Libre - Sport - Les Sanafir en péril à Batna

Edition du 13 Septembre 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Football, championnat de ligue 1
Les Sanafir en péril à Batna
13 Septembre 2018

Un seul match de la cinquième journée duChampionnat de Ligue 1Mobilis est au programme dedemain vendredi et mettraaux prises le CS Constantineet l’AS Aïn M’lila, au stade du1er-Novembre de Batna, dansun match à six points.

Les Sanafir, champions d’Algérie en titre, effectueront un déplacementpérilleux à Batna pour yaffronter le nouveau promu. Leshommes d’Abdelkader Amrani, quirestent sur une belle victoire à domicilecontre l’USM Bel Abbès (3-0), seprésenteront dans la capitale desAurès avec la ferme intention de d’enchaîner un autre succès.

Trois points qui vont leur permettre de s’installerprovisoirement sur lefauteuil de leader. Avec huit points aprèsquatre journées, les coéquipiersd’Abid ne comptent pas s’arrêter en sibon chemin. La totalité des points sera l’unique mot d’ordre des Sanafir, selon l’entraîneur Amrani. Devant une équipede Aïn M’lila trèsvolontaire, les camarades du revenant Walid Bencherifa sont appelés à rester concentrés sur leur sujet. Les Sanafir, qui ont offert à leurs inconditionnels le niveau qu’ils espéraient depuis l’entame de cet exercice, ne comptent pas lâcher prise.Après un début en dents de scie, les Constantinois commencent à retrouver leur niveau. Les coéquipiers de Djabout sont appelés non seulement àjustifierleur statut de champion, mais surtout présenter un niveau digne du tenant du titre.

Sans trop chamboulerni l’effectif ni le staff technique, le club phare des Ponts suspendus possède les moyens nécessaires pour atteindre ses objectifs. S’exprimant à la fin de la rencontre face à l’USMBelAbbès, l’entraîneurdu CSC, Abdelkader Amrani, appelle tout le monde à garder lespieds surterre et prendre au sérieux chaqueadversaire. "Il ne faut pas trop s’enflammer et crier victoire. Le cheminest encore long et périlleux. Il s’agit d’un championnat où les matchs sesuccèdent et ne se ressemblent pas. Il faut garder les pieds sur terre et penserau prochain match contre Aïn M’lila",a-t-il dit.En face, le nouveau promu, quioccupe la 6e place avec 8 points, se présentera demain sur "sa pelouse" dustade 1er-Novembre de Batna avec l’intention de confirmer sans invincibilité à domicile. Cette formation de Aïn M’lila, qui continue à recevoir ses adversaires dans la capitale des Aurès,commence à sentir la fatigue des longsdéplacements.

"En continuant àrecevoirnosadversaires en dehors de nos bases, les joueurs commencent à sentir la fatigue. J’essaie à chaque fois d’apporter des changements dans le onzerentrant. N’empêche, on défendra nos chances à fond. Nous avonsun contratavec ce club et nous sommes appelés à l’honorer. Nous allons aborder le match contre le CSCavec lemême état d’esprit et mêmeenvie de gagner les trois points. Laqualité de l’adversaire ne change enrien nos ambitions. On fera tout pour l’emporter et maintenir notre belle lancée", a indiqué, quant à lui,l’entraîneur de l’ASAM, Lakhdar Adjali.

Par : MOURAD SALHI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel