Le Midi Libre - evénement - Benghabrit attend le O.K. du gouvernement

Edition du 19 Mars 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Le baccalauréat 2018 se déroulera du 19 au 24 juin
Benghabrit attend le O.K. du gouvernement
19 Mars 2018

Prévues pour débuter initialement le 3 juin, lesépreuves du baccalauréatdevraient finalement sedérouler du 19 au 24 juin, a annoncé la ministre del’éducation nationale, NouriaBenghabrit, indiquant que cette date reste toutefois à être confirmée par le gouvernement.

S’e x primant à l’émission L’Invité de la rédaction de lachaîne 3 de la Radio algérienne,la ministre précise que cette période "a étéretenue après la consultation organiséeauprès des élèves et de leurs parents lesquels,affirme-t-elle, se sont en majoritédéclarés en faveur d’un report des examens,tout comme les chefs d’établissement, lesinspecteurs d’enseignement et les enseignants.

Questionnée de savoir si les candidats allaient passer cette session du Bac dans debonnes conditions pédagogiques, après lesperturbations causées par la grève desenseignants, à Blida et à Béjaïa en particulier,Mme Benghabrit a répondu par l’affirmative. Elle signale qu’un "large travail d’adaptationet de régulation a été entrepris pourrattraper un retard d’une cinquantaine dejours pour les wilayas de Blida et Béjaïa etd’une vingtaine de jours pour les autresrégions du pays".La ministre a expliqué que durant "cetteinterruption des cours, un certain nombrede contractuels avaient été recrutés lesquels ont permis d’assurer la relève des enseignants déficients en assurant unecontinuité des apprentissages". Exprimant son désir de construire une"école de qualité", la ministre considèreque "tous les éléments penchant vers cetteperspective sont désormais réunis, citantnotamment l’élaboration d’un référentielnational d’évaluation".

Elle tient, d’autrepart, à souligner que "quelles que soientles obédiences politiques ou idéologies" ils’agit, aujourd’hui, de défendre un enseignement"public, gratuit et de qualité" en insistant sur le "point fondamental de l’algérianité résultant des composantesque sont l’islamité, l’arabité et l’amazighité". Du projet de refonte du baccalauréat dont elle précise que la "nouvelle mouture sera présentée aux partenaires sociaux avant sa présentation en Conseil de gouvernement", elle annonce qu’elle"entrera en application à partir de 2021".

Comme ce qui se fait ailleurs dans le monde, le nouveau baccalauréat, poursuitelle," prendra en compte la réduction desrogrammes avec une spécialisation et unrecentrage autour des matières essentielles".Du nombre de candidats au épreuves du bac 2018, lesquels dit-elle "vont porter sur les seuls cours dispensés",la ministre avance enfin le chiffre de709.000, suivis de 797.812 candidatspour l’examen de 5ème et 599. 580 pour celui de l’examen du brevet.

Par : INES AMROUDE

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel