Le Midi Libre - evénement - De nouvelles mesures pour l’équilibre financier

Edition du 12 Octobre 2017



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Caisse nationale de retraite
De nouvelles mesures pour l’équilibre financier
12 Octobre 2017

C’est la 1re fois que la branche retraite bénéficie d’une subvention-équilibre pour 2018 de l’ordre de 500 milliards DA, montant représentant la dette de la Caisse nationale de retraite.

Toutes "les branches de la sécurité sociale sont équilibré, à l’exception de celle de la retraite qui connait des difficultés financières", a affirmé mercredi à Alger, le directeur général de la sécurité sociale au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Djaouad Bourkaib.

Ce responsable s’est félicité, du fait que, face au déficit de la branche retraite, l’État ait pris d’autres mesures "propres à l’adaptation du système national de retraite", citant celle contenue dans la LF 2018 relative à "la subvention d’équilibre exceptionnelle", ainsi que la contribution de solidarité prélevée à hauteur de 1 % sur les opérations d’importation de marchandises. "L’État reste garant d’un système de protection sociale important et confirme sa nature sociale", a-t-il tenu à relever, arguant que "c’est la première fois que la branche retraite bénéficie d’une subvention-équilibre pour 2018 de l’ordre de 500 milliards DA", montant représentant la dette de la Caisse nationale de retraite (CNR).

Quant au Fonds de réserve de la retraite,"destiné aux générations futures et financé sur la base de % de la fiscalité pétrolière, il a atteint actuellement les 429 milliardsDA", a-t-il révélé. M. Bourkaib a ajouté "qu’un montant supplémentaire de 66 milliardsDA est attendu alors que la LF 2018 prévoit d’y verser 88 milliards DA,ce qui représente, un montant globalassez intéressant pour ce Fonds pourles 10 prochaines années". Compte tenu de ces paramètres, la "caisses’est fixée comme objectif pour lesprochaines années, d’atteindre 3 millionsnouvelles affiliations et ce,grâce au nouveau dispositif mis enplace", a poursuivi M. Bourkaib,qualifiant celui-ci de "plus pertinent et de plus efficace".

Il s’agit, a-t-il détaillé, de mesures de "redressement" prises par les pouvoirs publicsdans le cadre du plan d’action dugouvernement, d’une part et du projet de loi de finances 2018 et ce, à travers des "actions ciblées", à savoir la récupération des fraudes, la lutte contre l’évasion fiscale et les non-déclarations, les recouvrements forcés, la mise en place de nouveaux instruments de contrôle, etc.

Par : RAHIMA RAHMOUNI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel