Le Midi Libre - Sport - L’USM Alger s’envole aujourd’hui pour le Mozambique

Edition du 13 Septembre 2017



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Quarts de finale de la ligue des champions d’Afrique
L’USM Alger s’envole aujourd’hui pour le Mozambique
13 Septembre 2017

L’USM Alger s’envole aujourd’hui pour le Mozambique pour y affronter le club local de Ferroviario Beira samedi, en match aller des quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique.

Les Rouge et Noi, tenus en échec avant-hier lundi par le DRB Tadjenanet (1-1) dans le cadre de la 3e journée du championnat, feront le déplacement à bord d’un avion spécial. L’entraîneur, Paul Put, a choisi de désigner poue disputer de match les joueurs les plus en forme.

Ce technicien, qui dirige le club phare de Soustara pour la deuxième saison, ambitionne d’aller loin dans cette prestigieuse compétition, selon ses déclarations. Les coéquipiers de Benmoussa restent sur une finale dans cette même compétition, perdue contre le TP Mazembe. L’USM Alger est donc appelé à passer le cap de la formation m o z a m b i q u i e n n e . "Notre préparation pour ce match n’a pas débuté cette semaine. L’essentiel du travail a été effectué en Turquie, lors de la préparation estivale. Les matchs de championnat étaient des tests très importants pour nous.

Cela m’a permis de constater l’état de forme de chaque joueur dans le groupe", a indiqué le premier responsable à la barre technique des Rouge et Noir, Paul Put. Ce dernier avoue que les joueurs sont hypermotivés pour renouer avec l’ambiance africaine. "À ce stade de la compétition, les joueurs n’ont pas besoin de motivation. Tout le monde est conscient de l’importance de ce match contre cette équipe de Mozambique.

Il faut prendre très au sérieux cet adversaire sur lequel nous n’avons pas trop d’information. Ce qui est important, reste notre équipeet dans quel état d’esprit nous allonsaborder ce rendez-vous", a expliqué lecoach algérois.Côté effectif, le staff technique estappelé à se passer des services de troisjoueurs et qui ne sont pas des moindres.Il s’agit de Amir Sayoud suspendu etOussama Chita ne dispose pas d’unelicence africaine, alors que l’attaquantFawzi Yaya souffre encore de blessure. Ces trois joueurs ne seront pas duvoyage aujourd’hui pour Mozambique.Pour ce qui concerne les chances desRouge et Noir dans cette étapetrès importante d’une compétition laplus prestigieuse au niveau africain, lecoach se dit optimiste.

"Nos chancessont intactes malgré le fait que ledéplacement s’annonce difficile enA f r i q u e . On ira au Mozambique pour négocierun bon exploit ou au moins revenir avecle point du match nul. Ce qui va nous permettre d’aborder la manche retouravec un ascendant psychologique trèsimportant".De leur côté, les joueurs affichent unecertaine confiance, mais ils préfèrentplutôt rester méfiants contre une équipequi, selon eux, n’a "pas atteint ce stadede manière fortuite".

Les camarades deDarfelou, qui étaient surpris à domicile par le DRB Tadjenanet, sont convaincus que tout peut arriver durant les 90 minutes d’un match de football. Seulement, une certaine concentration doit être de mise du côté algérois pour éviter de se compliquer la tâche avant la manche retour, prévue à la fin dumois de septembre.

Par : MOURAD SALHI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel