Le Midi Libre - evénement - Les partis à l’épreuve des alliances

Edition du 2 Décembre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Aprés les résultats des élections locales
Les partis à l’épreuve des alliances
2 Décembre 2021

Les résultats des élections locales anticipées sont désormais connus. Certes ce ne sont encore que des résultats préliminaires, puisqu’il faut attendre encore les résultats des recours déposés au niveau des tribunaux administratifs.

Ces recours, s’ils vont changer quelques données, ne vont certainement pas bouleverser totalement les résultats préliminaires telles qu’annoncées avant-hier, mardi, par le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie), Mohamed Charfi, lors d’un point de presse. Des résultats qui sont, grosso modo, à quelques nuances près, il est vrai, sinon presque identiques à ceux des élections législatives anticipées du 12 juin dernier, du moins dans la même lignée. En effet le parti du FLN, comme ce fut le cas lors des législatives est arrivé en tête tant au niveau des assemblées populaires communales (APC) qu’au niveau des assemblées populaires de wilaya (APW). Le FLN, malgré les vicissitudes, arrive en effet à maintenir le cap en préservant haut la main sa première place sur l’échiquier politique national. Il a ainsi obtenu pas moins de 5.978 sièges aux APC suivi, en deuxième position par le RND qui, lui, a obtenu 4.584 sièges alors que les indépendants ont obtenu 4.430 sièges. Après ce trio gagnant l’on retrouve à la quatrième place par le Front El Moustakbal qui a pu obtenir 3.262 sièges. Le Mouvement El Bina a obtenu, de son côté, 1.884 sièges, le Mouvement de la société pour la paix (MSP) 1.820 sièges et le Front des forces socialistes (FFS) a glané 898 sièges. C’est presque le même classement aux APW puisque le FLN est arrivé en tête avec 471 sièges suivi des indépendants avec 443 sièges et

le RND se positionne à la troisième place avec 366 sièges. En quatrième position le Front El Moustakbel avec 304 sièges puis viennent le Mouvement de la société pour la paix (MSP) avec 239 sièges, le Mouvement El Bina avec 203 sièges et le FFS en 9e position avec 40 sièges. Des alliances inévitables L’annonce de ces résultats préliminaires n’a, du moins pour l’heure, suscité aucune réaction négative. Il semble que tous les partis, à l’exception des inévitables recours qu’ils vont introduire, ne contestent pas la régularité du scrutin. D’ailleurs un parti comme le MSP a annoncé qu’il n’a aucun recours à déposer. Cela dit, ces résultats posent avec acuité l’inévitable question des alliances qui va d’ailleurs s’imposer avec force à tous les partis et les indépendants sortis vainqueurs de cette épreuve électorale. En effet, tels qu’annoncés, les résultats ne laissent plus de doute, le passage par l’épreuve des alliances pour former tant les APC que les APW est un passage obligatoire. Ainsi dans la majorité des APC et APW aucun parti ou liste indépendante n’a obtenu la majorité absolue. Ainsi, sur un ensemble de 1.541 APC, le FLN a obtenu la majorité absolue dans seulement 124 APC réparties sur 42 wilayas suivi du RND qui a eu la majorité absolue dans 5

communes à travers 27 wilayas et les indépendants qui, eux, ont obtenu la majorité absolue dans 91 APC. Le Front El Mostakbel a obtenu la majorité absolue dans 34 APC à travers 18 wilayas talonné par le Mouvement El Bina qui réalise la majorité absolue dans 17 APC, le Mouvement de la Société pour la paix (MSP) détient la majorité absolue dans dans 10 APC, et le Front des Forces socialistes (FFS) dans 47 communes. Si dans quelques centaines d’APC il y a la majorité absolue c’est loin d’être le cas pour les APW. En effet, aucune liste n’a obtenu la majorité absolue ce qui nécessite impérativement le recours au jeu des alliances. De longues tractations seront sans doute nécessaires pour arriver à former les nouvelles assemblées locales. Et cela risque d’être une tache très ardue pour les différents états-majors politiques dont certains, comme ce fut le cas par le passé, vont laisser cette lourde charg à leurs instances locales. Cela promet en tous cas des alliances qui vont faire jaser dans les chaumières .

Par : KAMEL HAMED

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel