Le Midi Libre - evénement - La Tunisie sollicite l’aide de l’Algérie

Edition du 20 Octobre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




En crise financiére
La Tunisie sollicite l’aide de l’Algérie
20 Octobre 2021

La coopération économique entre l’Algérie et la Tunisie est appelée à connaître une nouvelle dynamique puisque tous les indices plaident pour un raffermissement des liens dans un proche avenir.

Preuve en est la Tunisie, en butte à des difficultés financières majeures, s’apprête à solliciter le concours de son voisin de l’ouest en vue de sortir de cette impasse qui étrangle le pays. Les décideurs de la Banque centrale tunisienne, sans doute avec l’aval des dirigeants politiques, n’hésitent pas à parler publiquement de la sollicitation de l’Algérie afin d’obtenir des emprunts financiers. C’est le cas en effet de Abdelkrim El Asswad, le directeur des finances et des paiements extérieurs à la Banque centrale de Tunisie, qui a évoqué cette question lors d’une émission sur une chaîne de télévision locale. alors qu’il parlait des incommensurables besoins financiers de son pays, qui tournent, selon lui, autour de 1,5 à 2 milliards de dollars, ce responsable de la Banque centrale tunisienne a indiqué que l’Algérie pourrait constituer une solution à même de permettre à la Tunisie de transcender cette grave crise financière.

Ce d’autant, a-t-il encore soutenu, que le Président algérien a clairement "exprimé la disponibilité de l’Algérie à coopérer avec la Tunisie dans de nombreux dossiers". Et à ce responsable de rappeler l’aide financière accordée par l’Algerie à la Tunisie ces dernières années. Des crédits, a-t-il déclaré, qui "oscillent depuis 2011 entre 600 et 700 millions de dollars, dont une partie en dons". Selon Abdelkrim El Aswaad la Tunisie a remboursé 60 % de ces emprunts et crédits. "L’Algérie représente effectivement une possibilité pour mobiliser des ressources financières afin de combler les besoins du budget" dira-t-il encore. "Ce qui touche la Tunisie nous touche aussi. Nous nous abstenons de nous ingérer dans les affaires intérieures de la Tunisie et quiconque menace sa sécurité nous trouvera à l’affût", a déclaré le président de la République lors d’une rencontre périodique avec des représentants de la presse nationale il y a une dizaine de jours. Soulignant que "l’Algérie ne tolérera aucune pression sur la Tunisie par des parties étrangères", le Président Tebboune a rappelé le soutien apporté par l’Algérie pour aider la Tunisie à voir le bout du tunnel.

"Nous avons répondu à l’appel, lorsque la Tunisie, confrontée à la pandémie Covid- 19, a sollicité l’aide de l’Algérie", a-t-il rappelé tout en confirmant son intention de rendre visite à ce pays dans un avenir proche. Ce n’est pas la première fois que le Président Tebboune s’exprime sur la Tunisie. "Nous n’imposons absolument rien à la Tunisie, nous tendons la main à ce pays frère et sommes à ses côtés dans les bons moments comme dans les pires", a soutenu Tebboune au mois d’août lors d’une rencontre avec des médias nationaux. Il y a un peu plus d’une année et demie, lors de la visite du Président tunisien, Kaïs Saïed, en Algérie, le Président Tebboune a annoncé l’octroi à ce pays de 150 millions de dollars sous forme de dépôt de garantie (non rémunéré) à la Banque centrale de Tunisie.

Par : KAMEL HAMED

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel