Le Midi Libre - evénement - Les paramédicaux en colère

Edition du 21 Septembre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Imminente menace de débrayage
Les paramédicaux en colère
21 Septembre 2021

Le syndicat algérien des paramédicaux (SAP) menace de recourir à la grève. Son président Lounès Ghachi regrette que certaines revendications n’aient pas été honorées par la tutelle.

Le syndicat dans une publication dans sa tribune officielle a estimé que « les récentes discussions avec le ministre de la Santé n’ont pas abouti à la satisfaction des points de la plate-forme revendicative ». Parmi celles-ci, il y a la question récurrente du statut particulier qui est resté jusque-là une lettre morte. Le président de la SAP a insisté dans cette tribune sur « une dégradation que subit le corps médical dû essentiellement aux effets néfastes de la pandémie ». Mais pas que cela, Lounès Ghachi a déploré que « le versement de la tranche de la prime exceptionnelle de la lutte Contre le covid-19 n’a pas eu lieu », sachant que cette prime est rétribuée à l’ordre de 10.000 DA pour tout le personnel de la santé publique. Le syndicat qui escomptait régler la question du statut particulier et les promotions salariales pour passer à autre chose, reste déçu par des promesses qui n’ont pas été honorées avec des consultations qui ont été entamées à plusieurs reprises.

Rappelons que dans ce cadre que le ministre de la Santé a dû céder suite à l’instruction du Chef de l’État sur une augmentation salariale de 5000 DA pour tout le personnel de la santé publique. Sauf que pour les paramédicaux, il s’agit de relever les points indiciaires qui permettent à la corporation d’obtenir des salaires plus au moins corrects face à la dégradation du pouvoir d’achat et la situation sociale de la corporation qui est déjà fragilisée par des milliers de cas d’infection pas la pandémie virale. Face à ce statu quo, le syndicat qui a adressé un ultimatum aux autorités de la santé, n’écarte pas une grève dans les prochains jours. Le SAP a fait savoir que la réunion de son conseilnational jeudi prochain sera décisive si la tutelle n’opte pas à un dialogue constructif qui permettra d’aplanir les points revendicatifs occultés jusque-là. Il est à noter que le syndicat des paramédicaux n’est pas à sa première menace de grève puisqu’il y a quelques mois, il avait brandi le slogan de la grève générale et illimitée. Mais le ministre Benbouzid a réussi à temporiser la situation et à promettre de régler les questions en suspense.

Par : FAYÇAL ABDELGHANI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel