Le Midi Libre - evénement - Le FMI prévoit une croissance de 2,9 % en 2021

Edition du 8 Avril 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Économie Algérienne
Le FMI prévoit une croissance de 2,9 % en 2021
8 Avril 2021

La croissance du PIB algérien devrait augmenter cette année pour atteindre 2,9 %, contre une forte baisse en 2020, estimée à -6 %, a indiqué le Fonds monétaire international dans son dernier rapport sur les Perspectives économiques mondiales.

Toutefois, la croissance du PIB algérien devrait légèrement baisser à 2,7 % en 2022, selon les estimations du FMI. Le déficit du compte courant, qui a atteint 10,5 % du PIB en 2020, devrait baisser en 2021 à 7,7 % du PIB et à 8,7 % du PIB en 2022, a indiqué le rapport de l’institution de Bretton Woods. Le taux de chômage devrait atteindre 14,5 en 2021, et 14,9 % en 2022, contre 14,2 % en 2020, selon le FMI. Les dégâts causés par la crise sanitaire induite par la propagation de l’épidémie du coronavirus et par la chute des prix de pétrole continuent à se faire sentir. Cependant, le FMI prévoit une reprise plus forte de l’économie mondiale en 2021 et 2022 par rapport à ses prévisions précédentes, avec une croissance prévue de 6 % en 2021 et de 4,4 % en 2022. "Néanmoins, les perspectives présentent des défis de taille liés aux divergences dans la vitesse de la reprise à la fois entre les pays et à l’intérieur des pays et au potentiel de dommages économiques persistants dus à la crise", explique le rapport du FMI. Après une contraction estimée de 3,3 % en 2020, l’économie mondiale devrait croître de 6 % en 2021, puis passer à 4,4 % en 2022, a souligné l’institution de Bretton Woods dans son récent rapport.

La contraction pour 2020 est de 1,1 % inférieure à celle projetée dans les Perspectives de l’économie mondiale d’octobre 2020, reflétant les résultats de croissance plus élevés que prévu au second semestre pour la plupart des régions après l’assouplissement des verrouillages et l’adaptation des économies aux nouvelles façons de travailler. Les projections pour 2021 et 2022 sont de 0,8 point de pourcentage et 0,2 % plus élevées que dans les Perspectives d’octobre 2020, reflétant un soutien budgétaire supplémentaire dans quelques grandes économies et la reprise anticipée de la propulsion des vaccins au second semestre, indique le rapport du FMI. La croissance mondiale devrait se modérer à 3,3 % à moyen terme, reflétant les dommages prévus au potentiel d’approvisionnement et aux forces antérieures à la pandémie, notamment le ralentissement de la croissance de la main-d’oeuvre dans les économies avancées et certaines économies de marché émergentes.

Par : RAYAN NASSIM

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel