Le Midi Libre - Sport - Maintenant, place à la Coupe du monde

Edition du 22 Novembre 2020



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Équipe nationale
Maintenant, place à la Coupe du monde
18 Novembre 2020

Après la qualification à la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021) au Cameroun, les regards se tournent, désormais, vers la Coupe du monde 2022 au Qatar qui constitue l’autre nouveau défi pour le sélectionneur national Djamel Belmadi.

Pour les Verts, la route vers le Mondial qatari commencera à domicile face au Djibouti. Le premier des six matchs de qualification du groupe A à ne pas rater pour les coéquipiers de Riad Mahrez pour entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices. L’Algérie, championne d’Afrique en titre, affrontera par la suite l Burkina Faso et le Niger. Les hommes de Djamel Belmadi ne devraient pas rencontrer beaucoup de difficultés pour passer l’écueil de ses trois prochains adversaires. Victorieuse de la dernière Coupe d’Afrique des nations 2019, en terre égyptienne, la sélection algérienne est bien décidée d’aller au Mondial 2022.

Le sélectionneur national Djamel Belmadi, lui aussi, rêve, désormais, d’un sacre mondial avec les Verts. "On va d’abord penser à se qualifier et ce ne sera pas aisé. Mais si on a la chance d’y être, on n’ira pas avec cette idée de participer. Il faut croire en l’impossible. Avoir de l’ambition. Vivre une Coupe du monde dans le pays où je suis né comme entraîneur, j’y vois un signe du destin…", a déjà lancé l’entraîneur Belmadi. Les Verts, qui ont manqué Russie 2018, auront forcément à coeur de goûter à nouveau aux joies d’une Coupe du monde, huit ans après. Le sélectionneur national avoue que son équipe commence à prendre une autre dimension, notamment après le titre africain remporté haut la main sur le sol égyptien.

"Je pense qu’on commence à atteindre un niveau supérieur, on fait partie des grandes équipes, et jouer face à l’Algérie ne sera pas facile. Les joueurs étaient à l’écoute des choses qu’on a proposées. Ils ont envie d’aller jouer la Coupe du monde et de faire un beau parcours, c’est notre but. Maintenant, on va travailler encore plus pour atteindre nos objectifs", a déclaré l’entraîneur Djamel Belmadi. Le Burkina Faso, l’un des adversaires des Verts, n’est plus cette sélection des Étalons qui avait atteint le dernier tour qualificatif du Mondial 2014 éliminée par l’Algérie ou encore la finale de la CAN 2013. Le Burkina Faso n’avait pas réussi à se qualifier pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations CAN 2019 disputée l’été dernier par le passé ont pris leur retraite internationale et la nouvelle génération peinent à s’imposer sur le continent africain. Le Niger et surtout Djibouti sont considérés comme des petits poucets africains et leur présence au second tour est déjà considérée comme un grand exploit. Mais le sélectionneur national refuse de voir les choses de cet ongle. Belmadi appelle à respecter toutes les équipes et les prendre toutes au sérieux. C’est vrai, l’Algérie est favorite, mais une certaine méfiance doit être de mise et ne pas se laisser faire.

La sélection algérienne, aux yeux des spécialistes en la matière, possède les moyens nécessaires pour réaliser un bon parcours dans ces éliminatoires. Le 2e tour des éliminatoires (zone Afrique) de la Coupe du monde 2022 au Qatar, dont le début était prévu en octobre dernier, a été reporté à une date ultérieure, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid- 19). Les éliminatoires devront avoir lieu ainsi en 2021, comme cela a été décidé il y a quelques jours pour la zone Asie.

Par : MOURAD SALHI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel