Le Midi Libre - evénement - Les salariés d’Air Algérie menacés ?

Edition du 15 Novembre 2020



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




La covid-19 impacte la compagnie
Les salariés d’Air Algérie menacés ?
15 Novembre 2020

Air Algérie a appelé dès septembre dernier les autorités publiques à trouver "une compensation financières des pertes" avec une autorisation de la reprise des vols domestiques qui pourrait atténuer les effets de cette crise et mettre la compagnie hors de danger.

Air Algérie est plus que jamais dans les turbulences. L’employeur n’a pas exclu de voir une baisse sur tous les salaires en raison de la suspension de ses activités depuis 9 mois. le bras de fer entre les syndicats et la direction générale ne fait que commencer. La note de la direction générale en ce qui concerne l’éventuelle baisse des salaires de tous les employés n’a pas été du goût des syndicats. Celui du personnel navigant commercial a vite réagi dans un communiqué où il appelle "les responsables à reconsidérer la baisse des salaires et à trouver une autre option pour contrer la crise". Ce en quoi, un bras de fer n’est pas à exclure entre les deux parties si cette décision serait entérinée dans les prochains jours. L’employeur n’exclut, cependant pas, que "le dialogue avec le partenaire social est plus que nécessaire sur cette question". En effet, la baisse drastique des activités en raison de la fermeture des frontières et le gel des activités domestiques, a eu raison de la compagnie publique avec 38 milliardsde dinars de pertes depuis l’apparition de l’épidémie sanitaire sans compter les dommages enregistrés sur sa billetterie.

Air Algérie a appelé dès septembre dernier les autorités publiques à trouver "une compensation financières des pertes" avec une autorisation de la reprise des vols domestiques qui pourrait atténuer les effets de cette crise et mettre la compagnie hors de danger. Une mesure qui était très attendue depuis le dernier allégement du confinement sanitaire. Mais il semble que la réponse des autorités a tardé à venir et la compagnie se trouve menacée dans ses équilibres financiers avec une situation délicate pour l’ensemble de son personnel. Le Syndicat des pilotes de lignes algériens (SPLA) a appelé dernièrement les responsables de la compagnie à "une reprise des négociations sur les perspectives à venir dans le contexte de cette menace de pandémie" et des suites à venir Le P.-dg de la compagnie publique, BekhoucheAllèche, avait martelé en octobre dernier dans un entretien médiatique que "la compagnie nationale ne génère plus de chiffres d’affaires et cela se ressent sur l’impact financier qui est en train de se creuser". Pour l’heure, la compagnie ne fait que des opérations de rapatriement des ressortissants algériens à l’étranger qui sont restés longtemps bloqués en attendant l’après- confinement.

Par : FAYÇAL ABDELGHANI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel