Le Midi Libre - evénement - Affluence timide des votants

Edition du 2 Novembre 2020



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Référendum constitutionnel à Alger
Affluence timide des votants
2 Novembre 2020

La capitale a enregistré peu d’affluence de votants sur le nouveau projet constitutionnel. C’est du moins ce qui a été relevé durant la matinée de ce 1er novembre avec cependant un climat serein et sans incidents.

En effet, au niveau national déjà, l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie) a confirmé le taux de participation national de 5,88 % à 11h en comptant seulement 1.268.639 de votants. A Alger, les centres de vote ont ouvert leurs portes dès 8h du matin. Contrairement aux éditions précédentes, les bureaux ont été presque vides dés ces premières lueurs où les éléments de sécurité se sont déployés. On note une prépondérance toutefois des personnes âgées qui ont tenu à effectuer leur devoir électoral face à une campagne électorale qui tenait à la présence des jeunes le jour du scrutin. Lors de notre virée, nous avons constaté de visu peu de votants jusqu’à 12h.

A Hussein-Dey, le centre de vote deMohammedAbdou a enregistré 122 votants sur une liste de 3.009 inscrits. C’est ce que nous a déclaré le président de ce centre M. Boukouini qui souligne que "ce sont les personnes âgées qui viennent de bonheur alors qu’il faudra attendre l’après-midi pour affluer d’autres personnes". Les 80 personnes mobilisées à cet effet dans ce grand centre de vote témoignent d’une organisation maitrisée avec des box en bois au des isoloirs classiques. Le même constat se note au lycée Mohamed- Bouamama avec 4.200 inscrits mais avec très peu de votants qui ont été enregistrés jusqu’à midi. Au niveau d’Alger-Centre, ce sont50 bureaux de vote qui ont été mobilisés pour le scrutin.

À El-Mouradia, il y en tout et pour tout 1.194 votants sur 19.007 inscrits. Mais l’on note déjà peu d’empressement des votants mais chaque responsable tente de relativiser la situation. Au centre de l’école primaire Halima- Essaâdia, le responsable se fait direct. "Sur une liste de 3.288 inscrits sur la liste électorale, il n’y a que 59 votants jusqu’à 12h". On remarque la même chose au centre du CEM Mohamed-Berkani au boulevard Mohamed-5 avec une liste de 3.100 inscrits et 60 votants. La responsable de ce centre nous affirme que "c’est vers l’après-midi qu’il faudra attendre vers la fin de l’aprèsmidi". Ces réponses espèrent convaincre que ceux qui ne viennent pas voter le matin peuvent attendre pour différentes raisons en effectuant leur droit électoral. On spécule le taux d’abstention ou de boycott des algérois pour cette élection. Mais face aux commérages et rumeurs, il faudra attendre les résultats officiels pour voir les scores d’un vote particulier dans la vie politique nationale.

Mesures draconiennes du protocole sanitaire

La situation sanitaire qu’observe le pays a obligé les organisateurs du scrutin à prendre une série de mesures. Dans la totalité des bureaux de vote, il est impératif de porter le masque de protection et de laver les mains avec le gel hydro-alcoolique disponible partout. Selon Mohamed Réda Bentorki, coordinateur au niveau de l’autorité nationale indépendante des élections àAlger "il y a précédemment au vote une importante réunion avec les parties concernées pour définir le protocole de santé durant le jour de scrutin". Il nous a affirmé que "les bavettes doivent êtremême disponibles au niveau de tous les centres de vote. On tient surtout à préserver le personnel et les électeurs de tout cas de contamination".

La sécurité bien renforcée

Le dispositif sécuritaire en cette journéeparticulière a été bien renforcé. Presque toutes les brigades mobiles de la DGSN ont été mobilisés dans les grandes artères mais également au niveau périphérique des centres urbains. Les rassemblements au sein des centres de vote sont interdis. Des consignes ont été données pour le respect des mesures et gestes barrières parmi lesquelles l’interdiction aux électeurs de venir en groupe. Le respect de la distanciation est également appliqué au niveau des centres. Les éléments de la sécurité tiennent à un niveau de vigilance qui prévient d’éventuels troubles. Jusqu’à l’après-midi et à l’heure où nous mettons sous presse, aucun incident notoire n’a été enregistré durant l’opération de vote.

Par : FAYÇAL ABDELGHANI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel