Le Midi Libre - evénement - L’Anie innove

Edition du 18 Octobre 2020



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Référendum constitutionnel
L’Anie innove
18 Octobre 2020

L’Autorité nationale indépendante des élections (Anie) a affirmé, avant-hier, que chaque électeur peut "à titre volontaire de son propre gré assister aux opérations de vote et de dépouillement en tant qu’observateur" dans le bureau de vote où il est inscrit.

Pour assister au dépouillement des bulletins, il suffit pour le citoyen qui le désire de déposer une demande 10 jours avant la date du référendum sur la révision constitutionnelle, prévu le 1er novembre prochain, indique un communiqué de l’Anie. Les électeurs, souhaitant assister aux opérations de vote et de dépouillement des scrutins en tant qu’observateurs dans les bureaux de vote, sont appelés à remplir une demande d’agrément mise en place par l’Anie qui contient les informations de l’électeur et sa signature personnelle.

Cette annonce de l’Anie vient en application de la décision du président de l’Anie, datée du 15 octobre 2020, fixant les conditions et les modalités d’accréditation d’observateurs au niveau des bureaux de vote dans le cadre de la consultation référendaire sur le projet de révision constitutionnelle du 1er novembre 2020, conformément aux articles 7 et 8 de la loi organique 19-07 du 14 septembre 2019, relative à l’Anie et aux dispositions de la loi organique 16-10 du 25 août 2016 relative au régime électoral.

Un protocole sanitaire "strict"

L’Anie a indiqué également qu’en application de la teneur du protocole sanitaire pour la prévention contre la propagation du nouveau coronavirus, adopté en cette matière, "il ne peut en aucun cas admettre la présence de plus de trois (3) observateurs dans le bureau de vote fixe et de deux (2) autres dans un bureau de vote itinérant, leur sélection s’effectue en accord avec les électeurs concernés". A défaut, il sera procédé au tirage au sort organisé par la délégation de wilaya de
l’Anie territorialement compétente. Une copie des listes des observateurs doit être affichée le jour du référendum au niveau des centres et bureaux de vote.

Ne pas "s’immiscer dans l’opération de vote"

Dans l’objectif de garantir le bon déroulement du référendum, l’autorité nationale a mis l’accent pour les observateurs agréés sur l’impératif de "respecter les dispositions législatives et règlementaires en vigueur, de faire preuve de neutralité, d’indépendance et d’intégrité, de se conformer aux directives des présidents des bureaux de vote, de se limiter au lieu consacré aux observateurs dans les bureaux de vote, de porter le badge et de ne pas s’immiscer dans l’opération de vote". Il s’agit également de "ne pas influencer les électeurs lors du vote, de ne pas perturber les membres du bureau de vote, ni de violer le droit ou la liberté du vote, d’éviter d’exercer toute forme d’influence sur les électeurs et les membres des bureaux de vote", note la source. A cet effet, l’Anie a mis en place unmodèle du badge pour les observateurs des bureaux de vote à l’étranger, qui sera d’une couleur blanche, ainsi que le badge spécifique aux observateurs des bureaux de vote à travers le pays, en définissant ses dimensions et la qualité du papier utilisé

Par : LAKHDARI BRAHIM

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel