Le Midi Libre - evénement - L’Armée exprime sa position

Edition du 21 Mai 2020



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




envoi de trouprs militaires à l’étranger
L’Armée exprime sa position
21 Mai 2020

L’Armée s’est exprimée mardi sur la proposition contenue dans la mouture de l’avantprojet de révision de la Constitution portant sur la constitutionnalisation del’intervention des troupes militaires algériennes hors des frontières du pays.

En effet, lors d’un débat diffusé sur la chaîne de télévision publique ENTV, le lieutenant-colonel Mustapha Merah, membre de la direction de la communication, de l’information et del’orientation (DCIO) à l’état-major de l’armée nationale populaire (ANP), a exprimé la position de l’institution militaire sur ce sujet.

"L’article 95 alinéa 3 de la nouvelle Constitution algérienne, fixe les conditions et le cadre permettant au président de la République, chef suprême des forces armées et ministre de la défense nationale, après approbation de deux tiers du Parlement, d’engager des forces armées à l’étranger", a expliqué le lieutenant-colonel. Il a affirmé que la constitutionnalisation de l’intervention de l’Armée nationale populaire (ANP) hors des frontières du pays est "une protection pour l’ANP". C’est une protection parce qu’elle s’appuiedans cette question sur la volonté populaire qui est incarnée par le Parlement, avec ses deux chambres. Cette disposition ferme la porte à toute action en dehors du cadre de la Constitution. "Cet amendement signifie que c’est la volonté populaire qui est souveraine, et c’est elle qui décide", a expliqué Mustapha Merah. Pour rappel, la mouture de l’avant projet de révision de la Constitution, dévoilée le 7 mai par la présidence de la République, comprend une série de propositions, dont la constitutionnalisation de l’intervention de l’Armée nationale populaire (ANP) hors des frontières du pays pour participer aux efforts de maintien de la Paix aux niveaux régional et international.

Les propositions de révision de la Constitution contenus dans la mouture tournent autour de six axes : "Droits fondamentaux et libertés publiques", "Renforcement de la séparation et de l’équilibre des pouvoirs", "Indépendance de la justice", "La Cour constitutionnelle", "Transparence, prévention et lutte contre la corruption", "L’Autorité nationale indépendante des élections" et enfin, un chapitre intitulé "Propositions hors axes". Dans ce dernier chapitre, il est proposé la "constitutionnalisation de la participation de l’Algérie à des opérations de maintien de la paix sous les auspices des Nations unies et la constitutionnalisation de la participation de l’Algérie à la restauration de la paix dans la région dans le cadre d’accords bilatéraux de pays concernés

Par : RANIA NAILI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel