Le Midi Libre - Monde - convoque de nouvelles élections, l’opposition continue de manifester

Edition du 3 Décembre 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




La bolivie
convoque de nouvelles élections, l’opposition continue de manifester
1 Décembre 2019

élections présidentielle et législatives a été promulguée dimanche en Bolivie dans le but de pacifier le pays en crise depuis le 20 octobre, alors que l’ancien président démissionnaire

Evo Morales ne pourra pas se représenter et au moment où l’opposition continue de manifester contre la présidente par intérim, Jeanine Aeٌz. L’organisation de nouveaux scrutins est cruciale dans le processus de pacification de la Bolivie, où des violences ont coûté la vie à au moins 32 personnes depuis le 20 octobre, lorsque s’était tenu le premier tour d’une présidentielle remportée par M. Morales et contestée par l’opposition.

"Nous avons reçu un mandat pour organiser des élections propres, justes et transparentes. Nous vous garantissons que nous allons y arriver", a déclaré Jeanine Aeٌz, après avoir signé la loi au palais du gouvernement à La Paz, soulignant que "nous allons récupérer la démocratie par la démocratie". Le texte annule le scrutin du 20 octobre et interdit à toute personne ayant exercé deux mandats électifs de suite de se présenter à un troisième, fermant ainsi la porte à une nouvelle candidature d’Evo Morales qui a déjà exercé trois mandats.

Par : Agences

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel