Le Midi Libre - evénement - Belaïd appelle à faire face aux parties qui tentent d’"orienter" l’élection

Edition du 3 Décembre 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Meeting à khenchela
Belaïd appelle à faire face aux parties qui tentent d’"orienter" l’élection
3 Décembre 2019

Le candidat à l’élection présidentielle du 12 décembre, Abdelaziz Belaïd, a appelé, lundi, depuis Khenchela, les Algériens à se dresser contre "les parties manipulatrices et les lobbies qui tentent d’orienter" l’élection.

ors d’un meeting populaire animé à la maison de la Culture de la wilaya, dans le cadre de la campagne électorale, M. Belaïd a indiqué que des parties "manipulent et des lobbies tentent d’orienter l’élection". Dans ce cas, le citoyen doit leur faire face "non seulement en allant aux urnes mais aussi en oeuvrant à préserver sa voix", a-t-il soutenu. Le prétendant à la magistrature suprême a mis en garde contre "la manipulation de l’élection et sa réorientation vers une direction contraire à celle du peuple", ajoutant que l’Algérie est excédée par ces pratiques, qu’il est temps de construire le pays sur des bases saines et pour le peuple algérien qui aspire au changement "d’assumer sa responsabilité". Pour le candidat Belaïd, l’Algérie subit "l’acharnement d’un ennemi de l’étranger et de certains lobbies corrompus de l’intérieur qui pêchent en eaux troubles, et qu’il faut démasquer", a-t-il insisté.

A cette occasion, il a réaffirmé que l’élection est la seule et unique issue pour mettre fin à cette situation et que les opposés à sa tenue "ne possèdent pas de solutions", soulignant, d’autre part, que "l’Algérie vit ne crise économique dont les effets ne peuvent disparaitre, avant d’élire un Président à la tête du pays". Le candidat du front El Moustakbal s’engage à asseoir les "fondements d’une économie solide basée sur l’agriculture, l’industrie manufacturière et la promotion du tourisme", ajoutant que la "bande qui gouvernait le pays, les années précédentes, a investi l’argent des Algériens à l’étranger et a servi les banques étrangères, des agissements qui ont eu des retombées néfastes et lourdes sur l’économie nationale et le peuple algérien".

Par : CHAHINE ASTOUATI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel