Le Midi Libre - evénement - Bensalah préconise "rigueur et rationalité"

Edition du 5 Septembre 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Élaboration de la loi de finances 2020
Bensalah préconise "rigueur et rationalité"
5 Septembre 2019

Le chef de l’État, Abdelkader Bensalah, a instruit le gouvernement à la "rigueur et à la rationalité dans l’élaboration de la loi de finances 2020, sans que cela ne se fasse au détriment de la politique sociale de l’État", indique un communiqué de la présidence de la République.

Lors d’une audience accordée, dans le cadre du suivi des activités du gouvernement, au Premier ministre, Noureddine Bedoui, qui lui a présenté un exposé sur les préparatifs de la loi de finances 2020 et les mesures adoptées par le gouvernement pour la maîtrise de la dépense publique et la résorption du déficit budgétaire, le chef de l’État a instruit le gouvernement à la rigueur et à la rationalité dans l’élaboration de la loi de finances 2020, particulièrement en termes de dépenses liées au fonctionnement des administrations et entreprises publiques, insistant sur l’impératif d’éviter les dépenses, économiquement et socialement, injustifiées.

A ce propos, Bensalah a tenu à affirmer que "la rigueur et la rationalité, au titre de la loi de finances 2020, quand bien même sont elles une nécessité impérieuse dictée par la conjoncture difficile au double plan interne et externe, ne doivent pas se faire au détriment de la politique sociale de l’État, qui sera maintenue en ciblant les catégories démunies". Par ailleurs, l’exposé du Premier ministre a porté, selon la même source, sur "les dispositions arrêtées pour garantir les conditions d’une bonne rentrée sociale, scolaire et universitaire cette année".

Au volet socio-économique, le Premier ministre a informé le chef de l’État des mesures prises par le gouvernement en matière d’amélioration des services publics, notamment dans le domaines de la santé, y compris la réunion des conditions de travail dans les établissements hospitaliers publics, ainsi que pour la pérennité des activités des entreprises privées appartenant à des personnes, objet de poursuites judiciaires, à travers "la levée de saisie sur leurs avoirs et le versement des salaires des travailleurs et des dettes dues aux tiers, outre la prévention des conflits sociaux dans le cadre de la rentrée sociale, l’aide financière aux familles pour l’allègement du fardeau de la rentrée scolaire et la prise en charge du transport des étudiants au niveau des grands pôles universitaires", précise le communiqué de la présidence de la République.Enfin, le Premier ministre a rendu compte au chef de l’État de sa participation au 7e Sommet de la Conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad VII) à

Yakohama du 28 au 30 août 2019 et de l’intense activité et rencontres bilatérales qu’il a eues, notamment avec son homologue nippon et chefs d’État et de Gouvernement de nombre de pays et de responsables d’organisations régionales et internationales, dont la Commission de l’Union africaine et l’Organisation des Nations unies.

Par : RIAD EL HADI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel