Le Midi Libre - evénement - Bensalah exprime l’inquiétude de l’Algérie

Edition du 25 Mai 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Développements de la situation en Libye
Bensalah exprime l’inquiétude de l’Algérie
25 Mai 2019

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a exprimé jeudi à Alger, au président du Conseil présidentiel du Gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, Faiz El Serradj, "la profonde inquiétude de l’Algérie, quant aux développements de la situation en Libye".

Lors d’une audience accordée à M. El Serradj, M. Bensalah a fait état de "la profonde préoccupation et inquiétude de l’Algérie, concernant les développements de la situation en Libye, pays frère et voisin, en raison des affrontements qui y ont lieu et de leurs répercutions en termes de pertes humaines et matérielles, en plus du nombre conséquent de déplacés", a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Déplorant "la poursuite des affrontements malgré les différents appels pressants à l’arrêt des hostilités et à la reprise du dialogue en tant que solution politique incontourable à la crise libyenne", le chef de l’Etat a rappelé que "les efforts de l’Algérie, sur le plan international, n’ont de cesse de viser à parvenir rapidement à l’arrêt des hostilités et à la reprise duprocessus politique, avec la participation de l’ensemble des forces nationales libyennes". Il a affirmé, à ce propos, que "la persistance de la situation actuelle serait susceptible d’approfondir davantage les divisions, d’aggraver les tensions politiques internes et d’alimenter, voire accroitre, les ingérences étrangères". Outre l’analyse et l’évaluation de la situation en Libye, "les deux parties ont évoqué les relations bilatérales et les voies et moyens de leur renforcement, pour les hisser au niveau des liens de fraternité, d’entraide et de coopération unissant les deux peuples frères". M.

El Sarradj a effectué jeudi, une visite de travail et d’amitié en Algérie dans le cadre de "la tradition de concertation et de dialogue entre les deux pays". Par ailleurs, s’’exprimant dans une déclaration à la presse en marge des entretiens bilatéraux ayant réuni le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum et son homologue libyen, Mohamed Tahar Siala, M. Benali Cherif a indiqué que la visite de M. Al-Serradj et de la délégation qui l’accompagne, s’inscrivait dans le cadre des "consultations permanentes avec les frères libyens et avec l’ensemble des acteurs, au double plan international et régional, dans une tentative de dépasser la situation actuelle en Libye".

"L’Algérie ne peut, en aucun cas, accepter que la Libye continue de vivre dans l’instabilité qui a des retombées très dangereuses, non seulement sur la sécurité et la paix de la Libye, mais sur l’ensemble des pays voisins", a ajouté le Porteparole


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel