Le Midi Libre - evénement - Une production annuelle de près de 50 millions de quintaux

Edition du 14 Mai 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Filiére de la pomme de terre
Une production annuelle de près de 50 millions de quintaux
14 Mai 2019

La production de la filière pomme de terre, qui a connu une "évolutionexceptionnelle" ces dernières années, a atteintprès de 50 millions de quintaux/an, a indiqué len ministre de l’Agriculture, duDéveloppement rural et de laPêche, Cherif Omari.

Ainsi, lors d’une réunion de concertation avec le Conseilnational interprofessionnel de lafilière pomme de terre (CNIFPT), qu’il aprésidée dimanche à Alger, M. Omari a"rappelé l’évolution exceptionnelle qu’aconnue cette filière ces dernièresannées, avec une production atteignantprès de 50 millions de quintaux/an surune superficie de 150.000 hectares, en plus d’autres acquis importants, tels leprofessionnalisme et le savoir-faire technique", a précisé un communiquédu ministère.Dans le cadre de cette réunion consacréeau développement de la productionnationale à l’organisation de la

filièrepomme de terre, ainsi qu’aux perspectivesd’exportation à laquelle ont prispart les membres du CNIFPT et lescadres centraux du ministère, M. Omaria souligné l’importance de cette filièrestratégique qui pèse dans l’économie nationale.II a estimé, que l’installation du CNIFPT "va permettre à cette activité,de se moderniser davantage pourcontribuer à la diversification de l’économienationale, vu les capacités et les potentialités qu’elle recèle à l’export".

De même, le ministre a rappelé que la diversification des zones de production et l’effort consenti par l’Etat et les producteurs, ont permis de stabiliser les prix de ce produit de large consommation,y compris en période de soudure.M. Omari a réitéré l’engagement du secteur à accompagner et à soutenir cettefilière, dans le cadre d’une feuille deroute qui sera élaborée en partenariat avec les professionnels et tracera lesprincipaux objectifs à atteindre, enmatière de modernisation des systèmesde production et de régulation, d’augmentationde la production et l’améliorationde la productivité, ainsi que lagénéralisation des systèmes d’irrigationéconomiseurs d’eau, souligne la même source.

Dans ce sens, M. Omari "s’est engagé à accorder un soutien aux producteurs qui installeront le système d’irrigationgoute à goute, une technique qui permet non seulement d’économiser l’eau, mais aussi d’améliorer le rendement, deréduire les maladies et d’utiliser moinsd’engrais". Abordant la question de la semence, le ministre a rappelé qu’un programme de développement de la semence de pomme de terre était en cours et sera actualisé et encadré afin d’arriver, à moyen terme, à produire une semence algérienne et sortir de la dépendance des importations, lit-on encore dans le communiqué.

Par : RIAD EL HADI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel