Le Midi Libre - evénement - Des sessions de rattrapage pour les moyennes faibles

Edition du 7 Janvier 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Education
Des sessions de rattrapage pour les moyennes faibles
7 Janvier 2019

En réponse aux organisations syndicalesd’enseignants, affirmant que seuls 45% des élèves du cycle secondaire ont réussi àobtenir la moyenne lors de leur dernierexamen,

la ministre de l’Education assure,pour sa part, qu’ils ont été plus de 50%, àavoir dépassé ce pourcentage.Mme Nouria Benghebrit signale de plus,que ce pourcentage a été obtenu dans "plusde 90% des établissements scolaires" etqu’il résulte des évaluations entreprisesspécialement, pour ce premier trimestre descolarisation. S’exprimant, hier, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio algérienne,la ministre estime ces résultats
"satisfaisants", du fait, dit-elle, que 86% des élèves du cycle primaire ont obtenu lamoyenne, suivis de 66% des collégiens et
de 63% des élèves du secondaire.Pour autant, reconnait-elle, cela ne signifiepas que compte tenu du niveau atteintet de maitrise des compétences, "nous sommes satisfaits". Il reste, déclare-t-elle,


à comparer ces résultats par rapport "audéfi qu’on s’est donné" d’atteindre unniveau d’éducation de qualité.Pour ce qui concerne les élèves n’ayant pasobtenu la moyenne, la ministre signaleque les directions et les inspections de l’éducation de wilayas ont été instruites, d’entreprendre des sessions de rattrapage adaptées, aux fins, explique-t-elle, de récupérer ceux dont les notes se situent en dessous de la moyenne. Du taux de redoublement scolaire, estiméà plus de 30%, elle annonce qu’un certain nombre de dispositifs ont été mis en place, armi lesquels et outre des sessions de rattrapage,figurent une formation poussée et un accompagnement suivi des enseignants.

Des distorsions relevées en matière d’enseignement et des résultats auxquels elles ont donné lieu, l’intervenante les impute à l’augmentation "constante" du nombre d’élèves à scolariser et au renouvellement "incessant", du corps d’encadrement, dont elle relève que près d’un tiers des ellections, a été renouvelé sur une période de cinq années. Entre autres mesures retenues pour améliorer la qualité de l’enseignement, Mme Benghebrit fait état de l’élaboration d’un Plan stratégique national de formation des nspecteurs, de guides et d’un ensemble d’outils didactiques, à l’intention des enseignants. En plus des 18.000 déjà enrôlés en 2018, la ministre annonce, que de nouveaux recrutements d’enseignants devraient avoir lieu, en 2019, aux fins de doter les nouveaux établissements primaires, moyens et secondaires, programmés.

Une plateforme virtuelle pour échanger avec les citoyens

Il se met à l’ère d’internet! La ministère de l’Education a annoncé hier, la création d’une plateforme virtuelle pour échanger avec les citoyens. Baptisée "Notions en éducation", cette plateforme aura pour but de répondre à "toutes les questionnements posés par, notamment quant aux différents projets ou travaux engagés par le ministère, afind’améliorer l’application des réformes", explique le département de Nouria Benghabrit. Plus en détails, le canal sera utilisé hebdomadairement. Ce sera un instrument auxiliaire de communication.

Autrement dit, un adjuvent aux institutions éducatives, la presse écrite, la radio, la télévision et les réseaux sociaux, poursuit le ministère. Pour ce dernier, il est impératif de donner une visibilité à ses travaux, à qui le souhaite à travers cet outil. Il n’entend plus laisser le citoyen dans la confusion. On verra…

Par : RAHIMA RAHMOUNI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel