Le Midi Libre - evénement - Intoxications au monoxyde de carbone en hausse

Edition du 7 Janvier 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Froid, chauffage défectueux,...
Intoxications au monoxyde de carbone en hausse
7 Janvier 2019

Le retour du froid s’accompagne de la remise en route des appareils de chauffage et même parfois,d’une diminution de l’aération des logements.

ContenuL’hiver est donc la saison idéale, pour rappeler les dangers du monoxyde de carbone et les bons réflexes de préventionà adopter. Malgré les campagnesde sensibilisation lancées dans les différentsmédias et les efforts de la Protection civile, chaque année, lemonoxyde de carbone, aussi appelé CO,est responsable de plusieurs intoxicationset entraine même la mort de dizaines, pourne pas dire des centaines de personnes.Constantine, à l’instar des autres wilayasdu pays, est sérieusement affectée par cefléau. En effet, une troisième victimevient d’être enregistrée en moins de 48 heures. Les gaz brûlés émanant d’un chauffagedéfectueux, seraient à l’origine de ce


nouveau drame du monoxyde de carbonedans la wilaya, après le décès d’un jeunecouple dans la nuit de jeudi à vendredi dernier,à Ali Mendjeli. Ainsi, chaque année ason lot d’asphyxies, provoquées par le CO. Les statistiques des années précédentes,témoignent de l’hécatombe et révèlentdes chiffres alarmants des accidents dece genre. Si la vigilance fera défaut, lanouvelle année nous préservera surementson lot de surprises ! Le froid est là, et lesrisques vont surement augmenter, surtoutsi les règles de sécurité élémentaires nesont pas respectées, par les utilisateursd’appareils fonctionnant au gaz. Le comparantà un fantôme, ce gaz est invisible, inodore et non irritant, sans saveur, indécelable par les sens et se mélange parfaitement à l’air ambiant. Afin de réduire les risques et de prévenir contre ces dangers fatals, des campagnes de sensibilisation autour des règles de sécurité, ont toujours été au rendez-vous.

Ajouter à cela, chaque communiqué émanant des services de la Protection civile et faisant état d’un nouvel accident, est accompagné de consignessécurité, et incessamment diffusé par lesdifférents médias, qui les incitent à leurtour, à la vigilance. Des explications relativesaux risques d’appareils non reliés à une conduite d’évacuation (chauffage, chauffe-eau), l’obstruction des bouches de ventilation et de cheminées, la conformité des installations intérieures et des colonnes montantes, et la conduite à tenir face aux dangers d’explosion et d’intoxication par le monoxyde de carbone, ont été mises en lumières au profit des citoyens. Il existe deux types d’intoxication : l’intoxication aiguë qui entraîne une intervention des secours en urgence et se manifeste par des vertiges,

une perte de connaissance, une impotence musculaire, voire un coma et le décès, et l’intoxication chronique qui entraîne des maux de tête, des nausées, une confusion mentale. Difficilement détectable, elle peut entraîner, à la longue, des troubles cardiaques ou respiratoires.Cependant, les mises en garde et les conseils ne sont pas pris en considération par la totalité du public. Le phénomène risque malheureusement de s’accroître vu qu’un autre facteur de taille vient rallier la négligence et multiplier les malheurs

Par : IDIR AMMOUR

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel