Le Midi Libre - evénement - Peine capitale et perpétuité contre les accusés

Edition du 2 Janvier 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Assassinat de l’étudiante Hafida Abir à Biskra
Peine capitale et perpétuité contre les accusés
2 Janvier 2019

l’étudiante Abir à Biskra ont été accusés à de lourdes peines. En effet, le tribunal criminelde Biskra a rendu son verdict tarddans la nuit du lundi à mardi, en prononçantla peine capitale à l’encontre de l’accuséprincipal, sa mère, son frère et deuxde ses soeurs.

Tandis que deux autres accusés,à savoir, le frère et la soeur de l’accusé principal, ont été condamnés à perpétuité.L’accusé principal et les autres membres de sa famille comparaissaient pour homicide avec préméditation, complicité dans l’accomplissement d’un crime et de non dénonciation d’un acte criminel. Le mobile de l’abominable crime est le refus de la jeune étudiante de se marier avec son voisin, l’assassin principal, selon les aveux faits devant le tribunal. Pour rappel, le corps sans vie de l’étudiante Abir Hafida démembrée, avait étéretrouvé le 27 février dernier, soit le lendemain de sa disparition. L’assassin, un célibataire de 34 ans, vivait dans le même immeuble,

et a profité de l’absence des membres de sa famille et du retour de l’étudiante pour la tirer, la faire rentrer et l’agresser dans son appartement. Il l’avait ensuite découpée en morceaux, à l’aide d’une scie à métaux. La première moitié avait été trouvée dansune rue étroite derrière la maison de la jeunesse du quartier où il réside, et la deuxième moitié a été trouvée près du stade de la ville de Biskra.

Par : R. N.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel