Le Midi Libre - Midi Kabyle - Sera-t-il réceptionné en 2014 ?

Edition du 9 Août 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Nouveau complexe sportif DE Tizi-Ouzou
Sera-t-il réceptionné en 2014 ?
14 Août 2013

Ce nouveau complexe sportif est doté de 50.000 places. Il a été inscrit dans le cadre du programme présidentiel de soutien à la croissance. 35,7 milliards de dinars ont été alloués par l’Etat pour sa concrétisation.

Les travaux de construction du nouveau stade de Tizi-Ouzou seront-ils terminés dans les délais impartis ? Tout le monde retient son souffle dans toute la région car ce stade, avec toutes les infrastructures qui dépendent de lui, est le projet le plus important actuellement en cours de réalisation à Tizi-Ouzou.

Mais malheureusement, depuis que la première pierre a été posée en grandes pompes, les choses avancent en dents de scie, voire au ralenti parfois. C’est d’ailleurs un véritable défi et un réel exploit si le complexe sportif de Tizi-Ouzou venait à être réceptionné dans les délais impartis initialement par les autorités concernées.

A maintes reprises, des responsables, à commencer par le ministre de la Jeunesse et des Sports, se sont rendus sur les lieux dans le but, d’abord de constater l’état des lieux mais surtout afin de mettre la pression pour récupérer les retards accumulées tout au long de ces dernières années.

De même que Abdelkader Bouazghi, le wali de Tizi-Ouzou en a fait l’une de ses priorités, non seulement en se rendant régulièrement sur le site situé à Boukhalfa, à l’entrée ouest de la ville de Tizi-Ouzou mais aussi en réunissant à maintes reprises l’ensemble des parties concernées par ce projet.

Lors de la visite officielle effectuée récemment par le premier ministre Abdelmalek Sellal à Tizi -Ouzou, en compagnie de neuf ministres, ce stade a constitué une halte importante et le responsable du gouvernement n’a pas raté cette occasion pour instruire les entreprises réalisatrices de ce projet pour que ce dernier soit livré à la fin de l’année 2014.

"Il faudrait que ce stade soit prêt pour la saison sportive 2014-2015", a insisté Abdelmalek Sellal. Ce dernier a notamment déclaré en direction des représentants des entreprises réalisatrices : "Vous n’avez aucun problème avec l’administration algérienne, prenez vos dispositions pour livrer le chantier à la date prévue". Bien avant la venue du premier ministre Abdelmalek Sellal, aucune occasion n’était ratée afin de mettre sur le tapis le problème du retard accumulé dans l’avancement du projet en question.

Le wali de Tizi- Ouzou  a répondu clairement à des questions posées par des élus à l’assemblée populaire de wilaya inhérentes au même sujet, tout récemment au cours d’une session ordinaire de cette assemblée élue. Le premier magistrat de la wilaya a répliqué en expliquant que le retard dont il est question est dû exclusivement à l’entreprise ibérique FCC-Construction.

"Cette entreprise a été mise en demeure d’accélérer la cadence des travaux", a indiqué le wali en rappelant qu’il y a un mois, l’entreprise en question avait changé dans son intégralité toute son équipe de réalisation. La même entreprise (FCC-Construction) était en butte à des problèmes d’approvisionnement en matériaux de construction du chantier. Un écueil qui aurait été éradiqué. Le wali a encore promis que des visites sur le site du projet seront effectuées régulièrement afin de faire le suivi de l’état d’avancement des travaux.

Il faut rappeler que ces difficultés ont même conduit à l’arrêt total des travaux de réalisation du stade il y a quelques semaines avant que la situation ne soit débloquée. Dans le même souci et afin d’être au rendez-vous fin 2014, le nombre d’ouvriers a été renforcé pour atteindre les 450 durant la journée et 150 pendant la nuit. Rappelons que le projet en question est implanté à Boukhalfa, à la sortie ouest du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Il sera réalisé selon des normes internationales. Il a bénéficié d’un budget global de 35,7 milliards de dinars. Après un premier blocage des travaux, ces derniers ont été relancés de nouveau en mai 2010 avec l’espoir d’être achevées avant la fin de l’année 2014.

Il y a quelques mois, le wali de Tizi-Ouzou, de guerre lasse, n’a pas hésité à brandir la menace de l’application des pénalités de retard au cas où les choses demeuraient en l’état, une mesure qui est prévue par la réglementation en vigueur en la matière. Ce nouveau complexe sportif est doté de 50.000 places. Il a été inscrit dans le cadre du programme présidentiel de soutien à la croissance. Il sera doté, en outre, d’un terrain annexe en gazon naturel pour les entraînements et une piste d’athlétisme dotée d’une capacité de 6.500 places.

Les pouvoirs publics, à tous les niveaux, ont montré un intérêt tout particulier à ce projet. D’ailleurs, des enveloppes financières supplémentaires ont été dégagées. Le premier magistrat de la wilaya est intervenu auprès du ministère et il a réussi à obtenir une enveloppe financière de 36 milliards de dinars, après accord de la Caisse nationale des équipements publics et celui du Conseil des ministres. Par ailleurs, le projet a encore bénéficié de 4 milliards de dinars supplémentaires afin de faire face aux frais de terrassement du terrain d’athlétisme.

Par : LOUNES BOUGACI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel