Le Midi Libre - evénement - Alger et Paris se concertent

Edition du 9 Août 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Coopération bilatérale er situation régionale
Alger et Paris se concertent
9 Août 2018

S’agissant du Sahel, les deux ministres ont considéré quel’aboutissement de l’électionprésidentielle au Mali, dont lepremier tour s’est déroulé le29 juillet 2018, devraitpermettre l’accélération duprocessus politique et de laréconciliation nationale.

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a eu mardi unentretien téléphonique avec leministre français de l’Europe et desAffaires étrangères, Jean-Yves le

Drian,indique un communiqué du MAE."L’entretien, qui s’inscrit dans le cadre dela tradition de concertation et de consultationsentre les deux pays, a permis depasser en revue les moyens de renforcementdes relations bilatérales dans laperspective de la prochaine réunion duComité mixte économique algéro-français(Comefa) et la 2e session duDialogue stratégique que co-président lesndeux ministres, prévues à Paris au moisd’octobre prochain", précise la mêmesource, relevant que "certaines questionsd’intérêt commun, notamment la situationau Sahel et en Libye, ont fait l’objetd’un large échange de vues".

S’agissant du Sahel, les deux ministresont considéré que "l’aboutissement desélections présidentielles au Mali, dont lepremier tour s’est déroulé le 29 juillet2018, devrait permettre l’accélération du processus politique et de la réconciliationnationale". Ils ont formé le voeu que l’étape postélectorale "puisse accorder lapriorité au parachèvement de la mise enoeuvre de l’Accord de paix". "L’Algérie et la France continuerontd’appuyer le gouvernement malien dans sa stratégie de sortie de crise et de lutte contre le terrorisme", souligne le communiqué du ministère des Affaires étrangères.Pour ce qui est de la Libye, les deuxministres ont abordé

"les récents développements et les efforts liés à la sortie de crise". Ils ont, à cet égard, réaffirméleur "entièredisponibilité à n’épargner aucun effort pour contribuer au parachèvementdu processus onusien et au suivi des engagements pris par les parties libyennes lors de la conférence de Paris". "Tous ces efforts devraient permettre la&mise en place d’institutions nationalescapables de préserver l’unité et l’intégrité territoriale de la Libye, sa souverainetéet sa cohésion nationales", ajoute la même source.

Par : LAKHDARI BRAHIM

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel