Le Midi Libre - evénement - 7 ans de prison pour le blogueur Merzouk Touati

Edition du 23 Juin 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Tribunal criminel de Béjaïa
7 ans de prison pour le blogueur Merzouk Touati
23 Juin 2018

Le blogueur Merzouk Touati a été condamné avant-hier par le tribunal criminel de Béjaïa à 7 ans de prison lors de son procès en appel pour "intelligence avecune puissance étrangère".

Il avait écopé, le 24 mai dernier en premièreinstance, d’une peine de 10 ans deprison pour avoir entretenu "avec les agents d’une puissance étrangère des intelligences de nature à nuire à la situationmilitaire ou diplomatique de l’Algérie ou à ses intérêts économiques essentiels",crime passible de 20 ans de prison.Devant la Cour d’appel, le représentant duministère public a requis la perpétuitépour l’ensemble des chefs d’accusation. De son côté, la défense a plaidé l’acquittement.

Pourrappel, Merzouk Touati est détenu depuis qu’il a été arrêté à Béjaïa en janvier 2017, après avoir appelé sur son compte Facebook à protester contre la nouvelle loi de finances et diffusé sur son blog un entretien vidéo avec un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères. La Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH) a dénoncé "la disproportion entre les chefs d’accusation très graves et le dossier d’instruction uniquement à charge et vide",ainsi qu’un "procès inéquitable". "La liberté d’expression est en danger. Il devient de plus en plus difficile d’exprimer son mécontentement ou tout simplement de donner son opinion", a poursuivi l’ONG.

Campagne sur le Net en faveur de la réouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc

Depuis quelques jours une campagne sur leWeb en faveur de la réouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc est lancée. La pétition a été mise en ligne depuis le vote de l’Algérie en faveur du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde du football de 2026.Le vote favorable à la candidature du royaume pour ce Mondial a été suivi d’un message de remerciements adressé aux autorités algériennes par leurs homologues marocaines.

Un large mouvement de sympathie de l’opinion publique du royaume envers l’Algérie a été égalementobservé. Cet échange diplomatique fraternel entre les deux pays a contribué à détendre les relations après l’épisode de prétendu soutien militaire qu’aurait bénéficié le Front Polisario, à travers le Hezbollah et l’implication de l’ambassade de Téhéran à Alger pour lui livrer des armes dont des missiles anti-aériens.

Dans le texte de la pétition signée par près de 2000 internautes des deux pays, ses auteurs écrivent que "nous vous invitons à signer la pétition pour la réouverture desfrontières Maroco-Algériennes, pour queles familles séparées depuis 1994 puissentoublier leur drame et retraverser cette frontière longue de quelques kilomètres seulementoù le temps et les échanges se sontfigés". Elle a été publiée sur le site d’Avaaz.org, une organisation non gouvernementale internationale de cybermilitantisme.

Par : CHAHINE ASTOUATI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel