Le Midi Libre - evénement - Bain de foule de Macron à Alger

Edition du 7 Décembre 2017



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




En visite d’ ’amitié et de travail en Algérie
Bain de foule de Macron à Alger
7 Décembre 2017

Le président français, Emmanuel Macron, a entamé mercredi une visite d’amitié et de travail en Algérie, à l’invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le président français a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari Boumediene par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, qui était accompagné du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, du général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire et du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel.

Le président français, Emmanuel Macron s’est recueilli mercredi au sanctuaire du Martyr à Alger, à la mémoire des Chouhadas de la glorieuse guerre de Libération nationale. Accompagné du président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah et du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, le président Macron a déposé une gerbe de fleurs devant la stèlecommémorative des Martyrs de la Révolutionnationale et observé une minute de silence à leur mémoire.

Le président français, Emmanuel Macron, a eu droit à un bain de foule lors de sa halte aucentre d’Alger. Confettis, cris, drapeaux immenses del’Algérie accrochés auxfenêtres des bâtiments ontaccueilli le chef de l’Etatfrançais. Le président français a marché dans la rueLarbi Benmhidi jusqu’à la place Emir Abdelkader.Une foule compacte l’a bien accueilli par des «youyous», des applaudissements et même des cris de demandes de visas. Des jeunes ont immortalisé le moment par des selfies avec le président français, accompagné notamment du wali d’Alger. L’hôte de l’Algerie a fait une halte à la librairie du Tiers Monde. Il a par la suite rencontré leprésident Bouteflika avant d’animer une conférence de presse.

Macron "prêt" à rendre les crânes de résistants algériens

Le président français Emmanuel Macron s’est dit"prêt" mercredi à ce queParis restitue les crânes d’insurgés algériens tués au XIXe siècle par l’armée française et conservés auMusée de l’Homme à Paris,un geste attendu à Alger."Je souhaite qu’on ravive larelation avec le travail mémoriel entre nos deux pays, que la restitution des crânes soit décidée, je ladéciderai, je suis prêt", adéclaré le chef de l’Etat français au site d’informations TSA ("Tout sur l’Algérie").Emmanuel Macron estarrivé mercredi en Algérie pour une douzaine d’heures, sa première visite officielledans ce pays. Lors de son précédent séjour, durant la campagne électorale française,il avait qualifié lacolonisation de "crime contre l’humanité".

Des universitaires français et algériens demandent depuis plusieurs années que soient rapatriés en Algérie 37 crânes d’Algériens, révoltés durant la 2e moitié du XIXe siècle contre la colonisation française et entreposés depuis la fin du XIXe siècle au Musée de l’Homme à Paris. "Je connais l’Histoire, mais je ne suis pas otage du passé. Nous avons une mémoire partagée. Il fauten tenir compte. Mais je souhaite désormais, dans le respect de notre histoire, que nous nous tournions ensemble vers l’avenir", aexpliqué M. Macron dansune interview publiée par la presse algérienne mercredi.

Par : RIAD EL HADI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel