Le Midi Libre - Culture - Concert de musique à Alger pour célébrer l’amitié algéro-serbe

Edition du 7 Décembre 2017



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Opéra boualem-bessaih
Concert de musique à Alger pour célébrer l’amitié algéro-serbe
7 Décembre 2017

"Sérénade de l’amitié", un concert célébrant les échanges algéro-serbe, a été animé lundi soir à Alger par la chanteuse Jadranka Jovanovic, son compatriote Oliver Njego de Serbie, et le ténor algérien de la chanson andalouse Noureddine Saoudi, dans une ambiance relevée qui a réuni les terroirs culturels des deux pays

. Sous la baguette du maestro Khalil Baba Ahmed, à la tête d’un orchestre de fusion d’une trentaine de musiciens, parmi lesquels, pour la circonstance, le pianiste serbe Nikola Rackov, le concert, programmé dans le cadre des relations entre l’Algérie et la Serbie et des liens d’amitié qui les unissent, a embarqué, une heure et demie durant, le public relativement nombreux de l’opéra d’Alger Boualem-Bessaïh dans un voyage éblouissant, à travers les partitions d’un programme varié qui a regroupé une vingtaine de pièces, essentiellement du terroir populaire serbe et du patrimoine andalou algérien.

Entamant la soirée dans la douceur d’un air exhalant les parfums de la Méditerranée, l’ensemble Khalil-Baba-Ahmed a ensuite accompagné la chanteuse d’opéra, à la voix puissante et limpide, Jadranka Jovanovic qui a restitué dans les intervalles de sa large tessiture, les atmosphères festives de la chanson populaire serbe, à travers une série de chansons de son pays, interprétées, par moments, en duo avec le baryton au timbre plein, Oliver Njego, dans des variations modales proches de celles du patrimoine musical algérien.

Les deux chanteurs, également soutenus par le pianiste-virtuose Nikola Rackov, ont brillé de maîtrise et de présence, prolongeant le voyage avec les pièces, Habanera de Carmen, Adagio, Io te vurria vasa, Canzoneta spagnola, La gitara romans et Amigos para siempré de l’Opéra universel, dans une prestation de haute facture, marquée par une distribution musicale recherchée qui a réussi le rapprochement entre les cultures à travers les cadences du patrimoine algérien, intelligemment fusionnées à certaines des pièces interprétées.L’assistance a savouré dans la délectation, tous les moments du spectacle, appréciant notamment les atmosphères créées par la fusion des genres et le professionnalisme des instrumentistes qui ont étéremarquables de technique, de précision et de dextérité. Quelques musiques de chansons célèbres, issuesde la variété américaine, dont My way de Frank Sinatra,

Love me Tender d’Elvis Presley et Amazing Grace un des cantiques chrétiens les plus célèbres dans le monde anglophone, ont été exécutées au piano, dans une interprétation à quatre mains, par Nikola Rackov et Jadranka Jovanovic qui a conclu le spectacle, dans un effort louable, avec la chanson de la regrettée Noura Bkit ana wahdi, qu’elle interprétera avec succès.

En présence des ministres, de la Culture,AzzedineMihoubi, des Affaires étrangères Abdelkader Messahel, de son homologue guinéen Mamady Touré et son compatriote, ministre de la Justice etgarde des Sceaux Cheick Sako, ainsi que de l’ambassadeurde la République de Serbie Aleksandar Jankovic, les artistes, longuement applaudis par l’assistance, ont rendu une prestation pleine marquant les relations "amicales et historiques" entre l’Algérie à la Serbie.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel