Le Midi Libre - evénement - Le FCE lui répond

Edition du 16 Fevrier 2017



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Saïda Neghza accuse le président du FCE d’être derrière ses déboires judiciaires
Le FCE lui répond
16 Fevrier 2017

Mohamed Baïri, vice-président du FCE a répondu, hier, à Saïda Neghza, présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) qui accuse le président du FCE d’être derrière ses déboires judiciaires.

« Il faut que Madame Neghza change de fonds de commerce. Aujourd’hui, elle remet en cause des décisions de justice. C’est trop ! Elle s’acharne contre Ali Hadd Nous, on est au-dessus de tout cela. Qu’elle élève un peu le niveau ! », ajoute-t-il dans une déclarations à TSA. Le vice-président du FCE a rappelé que la priorité d’une organisation patronale est de régler les problèmes rencontrés par ses membres.

« Les chefs d’entreprises en général ont besoin qu’on prenne en charge leurs problèmes et qu’on fasse des propositions au gouvernement comme le fait actuellement le FCE qui n’a jamais cherché à casser une organisation patronale, affirme notre interlocuteur. Selon lui, le FCE entretient de bonnes relations avec les membres de la CGEA. « Au Forum africain, Haddad a réuni toutes les associations patronales, dont la CGEA qui était présente », rappelle- t-il.

Par : R. N.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel